Déco-DIY

DIY : la petite pochette zippée aux airs de vacances

Pochoir au papier boucher

Oyez oyez fidèles lectrices. Vous avez été drôlement patientes. Et de mon côté, j’ai longtemps tergiversé quant à l’avenir de ce blog. J’avais envie de sortir du côté « bébé » puisque les miens (de bébés) grandissent, et retrouver un espace de liberté, plus en cohérence avec mes envies de femme et de maman.

Me voici donc, avec un nouvel article DIY aux faux airs de vacances : une pochette zippée faite-maison avec un motif personnalisé.

Si la confection de la pochette zippée (quoique doublée quand même) n’est pas très compliquée, même pour les couturières dilettantes comme moi, c’est la technique de pochoir que j’avais envie de partager avec vous aujourd’hui.

Le matériel nécessaire :

  • 2 rectangles de tissu de la taille de votre choix pour l’extérieur de la pochette
  • 2 rectangles de tissu de la même taille que ci-dessus pour l’intérieur
  • 1 fermeture éclair de taille égale à la longueur de vos rectangles de tissu
  • du fil assorti
  • une feuille de papier boucher
  • le motif de votre choix à décalquer sur votre papier boucher
  • un cutter précision et une planche de découpe
  • de la peinture textile
  • un pinceau à pochoir
  • un fer à repasser

La technique du pochoir au papier boucher

Le papier boucher ??? Mais de quoi qu’elle cause la dame ? Et bien oui, comme son nom l’indique, il s’agit effectivement la feuille en papier moitié sulfurisé, moitié film transparent, qu’utilisent les bouchers-charcutiers pour emballer votre tranche de jambon blanc.

Dans le cas présent, si vous n’avez pas de trace de gras sur votre papier, c’est mieux pour les loisirs créatifs. Mais je vous parle de cette technique, à laquelle m’a initiée Aurélie du blog « Dans les boîtes d’Eliaure« , car elle a le mérite d’être pas chère (je fais les yeux doux à mon boucher pour récupérer quelques feuilles gratos quand je fais mes courses) et hyper efficace !

Pour avoir déjà essayer de fixer tant bien que mal un pochoir en papier ou en carton sur un tissu afin d’y réaliser un motif à la peinture, je sais que cela n’arrête pas de boucher, ça bave et du coup, ça me fait pester.

Avec le papier boucher, le pochoir se colle au textile à la manière d’un papier thermocollant (vous l’appliquez avec un fer sans vapeur, sous un tissu de protection) et se décolle sans souci ni trace, une fois le motif appliqué avec la peinture textile.

Moi personnellement j’adore !

La couture de la pochette en 3 étapes

  1. Créer le motif sur l’une et/ou l’autre des faces extérieures
    Commencer par créer votre motif sur l’ordinateur l’imprimer. Décalquer le motif sur votre feuille de papier boucher le découper avec précision.
    Placer le pochoir sur le rectangle de tissu et le fixer à l’aide du fer à repasser comme indiqué ci-dessus. Ensuite, à l’aide un pinceau spécial « pochoir », appliquer la peinture textile sur le motif du pochoir.
    Quand c’est terminer, décoller le papier boucher et laisser sécher le motif à l’air libre. Une fois sec, fixer le motif avec le fer à repasser (en suivant les consignes indiquées sur le pot de peinture textile) et passer à la couture.
  2. Monter la fermeture éclair
    Prendre l’un des rectangles de tissu extérieur et épingler dessus la fermeture éclair endroit contre endroit. Ajouter l’un des rectangles de tissu intérieur (doublure), également endroit contre endroit.
    La fermeture éclair est donc normalement prise « en sandwich » entre les 2 rectangles de tissu. Coudre au point droit en utilisant le pied spécial « fermeture éclair » de votre machine. Ne pas hésiter à déplacer la « tirette » de la fermeture éclair pour faciliter la couture. Retourner les tissus et faire une surpiqûre.
    Assembler l’autre côté de la pochette en renouvelant l’opération.
  3. Assembler la pochette
    Une fois la fermeture éclair posée, remettre le pied normal de votre machine. Aplatissez votre pochette en veillant à avoir d’un côté les 2 rectangles de l’extérieur, et de l’autre, les 2 rectangles de la doublure. Ils doivent être chacun endroit contre endroit.
    Coudre au point droit tout le tour des rectangles de tissu extérieur. Pour la doublure, coudre le tour en laissant une ouverture d’environ 5 cm pour pouvoir retourner la pochette.
    Retourner l’ensemble des tissus à l’endroit. Fermer la doublure avec une piqûre machine ou au point invisible (si vous êtes d’humeur de coudre à la main) et mettre la doublure à l’intérieur de la pochette.
    Tadah !!! Normalement vous avez fini.

Ici, la trousse est parfaite pour ranger mes petits produits de vacances dans le sac de plage (téléphone, porte monnaie, clé…) mais comme je l’aime trop pour ne l’utiliser qu’en vacances, je l’utilise actuellement pour y mettre mon maquillage de tous les jours.

Alors, elle vous plaît ?

 

Rendez-vous sur Hellocoton !

1 Comment

  1. Rose

    Je crois que cette pochette sera la pièce maitresse de mes prochaines vacances. Je me vois déjà la trainer partout durant mon séjour. J’ai surtout envie de voir la réaction de mes copines quand je leur dirai que c’est moi qui l’ai faite. 🙂

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *