L'humeur du jour

Et ressortir doucement la tête de l’eau

Voilà des mois que je ne suis pas venue écrire ici… Pourquoi vous demandez-vous peut-être ? Je n’avais pas vraiment prémédité cette mise en pause. Je me suis beaucoup questionnée sur la place que le blog tenait dans ma vie, sur le fait de partager le quotidien de ma famille dans l’espace public (et tous les dangers que cela représente) et, de manière plus profonde, sur les raisons qui me poussaient à me confier ici plus qu’ailleurs. Certes, j’ai partagé mes humeurs et mes doutes avec vous, mais je voyais (et je vois toujours) ce blog comme un moyen de garder une trace des petits bonheurs quotidiens.

Malgré ça, quand on traverse une période un peu noire, cela devient compliqué de s’accrocher voire même de discerner ces petits bonheurs, et je ne me voyais pas venir remuer mes états d’âme en public.

J’espère n’avoir « abandonné » personne, même si je ne suis pas mégalo au point d’imaginer que certain(e)s d’entre vous seraient accros à ma petite bulle. Sans compter que je n’ai pas complètement déserté les réseaux sociaux…

Aujourd’hui, je ressens néanmoins le besoin de revenir sur cette absence.

L’année écoulée m’a fait énormément travailler sur moi-même. Bien que rien de foncièrement « grave » ne me soit arrivé, j’ai mis le doigt sur certaines choses que je devais régler, identifié l’origine de certaines de mes failles, libéré doucement ma parole, et j’ai l’impression de respirer à nouveau.

Comme allégée de quelques angoisses, avec des nouveaux projets, des éclaircies à l’horizon…

Même si je ne me considère pas complètement sortie d’affaire, aujourd’hui je me connais mieux, je sais où sont mes priorités, quelles sont les valeurs auxquelles je ne veux plus déroger, quitte à assumer de travailler et aborder la vie un peu différemment. J’arrive surtout un peu mieux à me confier à ceux qui m’entourent, à lâcher prise, à laisser progressivement la culpabilité et le manque d’estime de soi sur le bord de la route.

Ce cheminement m’a pris du temps. Il m’en prendra encore c’est certain et, pour aller mieux, j’ai eu besoin de m’ancrer dans le réel. Je reprends la plume aujourd’hui parce que j’ai envie de garder une trace de ce travail sur moi-même.

J’ai aussi envie de redonner vie à cette petite bulle d’air qui m’apporte beaucoup. Ce petit coin de rien du tout qui n’appartient qu’à moi et dans lequel je suis si heureuse de vous accueillir.

Alors j’espère que vous pardonnerez mon silence et que vous serez encore là longtemps.

Merci ♥

Le sourire après la dépression

Rendez-vous sur Hellocoton !

7 Comments

  1. Melina

    J’ai traversé aussi une période sombref et depuis peu je sors la tête de l’eau. Et m’investir encore dans mon blog m’a permis de me raccrocher à mes envies. Je reste toujours discrète sur mon quotidien de maman et je mets davantage en avant mes envies et mes passions sur le blog. J’espère que tu vas bien. A bientôt à la surface de l’eau

    • AnneSoA

      Merci Mélina pour ton message. Finalement en osant avouer que je n’allais pas bien, j’ai compris que j’étais loin d’être la seule à traverser ce genre d’épreuves un peu « invisibles » en surface.

  2. mummy's little girl

    ravie de te revoir par ici….
    dur dur ce cheminement jimagine, je suis aussi pas mal dedans et j’ai l’impression qu’au début. Si tu as des clefs d’ailleurs je suis preneuse.

  3. Oph

    Bon retour dans ta bulle!

  4. Sylvain

    Oui, tu es loin d être la seule… on est en mars, tu es revenue au top ?

    • AnneSoA

      Merci Sylvain pour ton commentaire. Oui ça va plutôt mieux. Le temps des grands doutes et questionnements semble derrière moi. J’avance, j’avance… Bises à vous quatre et au plaisir de se voir sur la côte bientôt.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *