Warning: Illegal string offset 'wp_maintenance_version' in /home/lmdweb/bullabebe.com/wp-content/plugins/wp-maintenance/wp-maintenance.php on line 75
Ma petite râleuse – BULL(A)BB
Le coin des enfants

Ma petite râleuse

Voilà ! Cinq mois passés à toute allure et dans ma tête un énorme warning sonnant le prochain jalon qui marquera une demi-année depuis ta naissance… Mais n’allons pas trop vite et revenons sur le mois qui vient de s’écouler.

Ma petite râleuse

Mon joli petit bonheur, tu profites, tu profites à vue d’œil avec tes presque 7 kilos de joues à bisous et de cuisses toutes potelées. Tu rayonnes avec tes yeux rieurs et tes sourires charmeurs (surtout quand ta grande sœur est dans les parages), tu ne pleures pas souvent mais tu râles, tu râles… Quand je suis d’humeur moqueuse je t’appelle mon petit « Dark Vador » !

Tu ne dors toujours que très peu la journée, deux siestes de 3/4 d’heure-1 heure maximum, et depuis ta bronchiolite, c’est un à deux réveils à nuit aussi. Alors mes valoches et moi-même, nous prenons notre mal (et notre anticernes) en patience en attendant que tu te recales et refasses des nuits complètes de manière plus systématique. Peut-être que les légumes que tu découvres désormais à l’heure du déjeuner t’y aideront…

Ce mois-ci, tu as fait ton entrée à la crèche, et si tu n’y as pas vraiment de rythme (pas plus qu’à la maison tu me diras), je t’y laisse et t’y retrouve chaque jour avec le sourire. De toutes façons, tu adores tellement avoir de l’agitation autour de toi que cela ne pouvait que te plaire. Et de mon côté, je savoure un peu ma liberté retrouvée pour me re-concentrer sur mes projets professionnels (surtout qu’il risque d’y avoir un peu de changement d’ici peu…).

Par certains côtés tu as une autonomie folle pour ton âge (tu tiens toute seule ton biberon et chope le moindre jeu / doudou / cheveu / collier qui te passe à portée de main – un vrai Lucky Luke des bacs à sable). Sur ton tapis d’éveil tu te tournes, tu rampes, tu te tortilles et à force tu parviens à te retrouver à moitié sur le parquet. Enfin ça, c’est quand tu ne t’évertues pas à secouer l’arche comme un prunier.

Toujours pas de tétine ou exceptionnellement un pouce à sucer, tu sembles avoir une nette préférence pour « l’auto-succion de ta lèvre inférieure » ou la tête de ton Zazou Moulin Roty qui finit bien souvent tout mâchouillé.

De mon côté, je joue à la poupée chaque matin et je te fais porter du rose, non pas parce que ça fait fiiiiiiille mais simplement parce que cela te va trop bien. Je fonds littéralement quand tu t’agrippes à mon cou le matin quand je te sors de ton lit. Et que dire de ces tentatives de « bisous-aspirateur » baveux à souhait que tu poses sur ma joue. J’aime aussi quand tu saisis mon visage de tes petites mains potelées et plante ton regard gris-vert au fond de mes yeux, d’un air de dire « je suis là maman, ne m’oublie pas ».

J’avais souvent entendu dire qu’un deuxième enfant grandissait dans l’espace que son aîné pouvait lui laisser. Souvent donc en complémentarité avec le caractère du grand frère ou de la grande sœur. Et c’est assez fou de voir qu’à juste 5 mois, une personnalité se dessine déjà, bien différente de celle de PetitChou au même âge.

Continue de rayonner mon petit amour. Joyeux mois-niversaire. Ta maman qui t’aime.

 

 

Rendez-vous sur Hellocoton !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *