Warning: Illegal string offset 'wp_maintenance_version' in /home/lmdweb/bullabebe.com/wp-content/plugins/wp-maintenance/wp-maintenance.php on line 75
L’école maternelle et ses mystères – BULL(A)BB
Le coin des enfants

L’école maternelle et ses mystères

Sur le chemin de l'école

J’aurais pu vous faire un débriefing à chaud en cette soirée du 1er septembre mais finalement, j’ai préféré attendre un peu…

Concernant la rentrée en elle-même, tout a roulé. Pas de larmes à notre départ de la classe. Une maîtresse accueillante dont nous n’avons que des échos positifs, une classe à double-niveau qui ne semble pas perturber plus que ça notre PetitChou pourtant de fin d’année ; et un seul accident à la sieste.

J’ai donc préféré attendre que chacun prenne ses marques dans notre nouvelle routine quotidienne faite d’horaires stricts et de listings à cocher chaque matin, que la maîtresse nous explique son projet pédagogique et le fonctionnement de la classe, que ma mémoire commence à intégrer les prénoms des camarades… mais surtout attendre que PetitChou nous raconte un peu ce qui s’y passe et comment elle s’y sent !

Car s’il y a un truc qui me frustre depuis cette première rentrée, c’est de ne pas avoir plus que les deux mots lâchés par l’ATSEM ou la maîtresse quand je viens chercher PetitChou et que je demande comment la journée s’est passée : « très bien » ! Ouf allez vous me dire, le contraire me ferait peur c’est sûr… Mais en comparaison aux transmissions que nous avions à la crèche, j’avoue que la transition est rude !

C’est aussi pour ça que je n’ai pas résisté à partager cette illustration de Crayon d’Humeur qui m’a tant parlé 🙂

L'école des mystères Crayon d'Humeur

 

Parmi les mystères de l’école maternelle, il y a ce qui se dit / fait en classe, mais aussi ce qui ce mange à la cantine… A priori les menus sont élaborés à base de « je sais pas », « je m’en souviens plus » et autres « c’était quand même un petit peu bon »… Qu’est-ce que j’aimerais être une petite souris pour la voir enfiler sa serviette de cantine, ou prendre son doudou pour filer à la sieste.

Ahhhh tiens, parlons-en du doudou d’ailleurs. Si PetitChou avait décrété d’elle-même qu’elle n’avait pas besoin de tétine à l’école, elle avait quand même tenu à emmener son « doudou de la crèche » (le jumeau du doudou de la maison si vous suivez bien) mais voilà que septembre à peine achevé, Doudou a disparu. Je ne blâme personne, entendons-nous bien, que ce soit ma fille qui l’ait fourré dans un coin et ne s’en souvienne plus ou non… mais je m’interroge quand même. Comment ne pas se rendre compte qu’on a entre les mains un doudou « inconnu », qui porte même le prénom de ma fille ainsi que mon numéro de téléphone sur l’étiquette (prévoyante pourtant la mère !!!). J’espère qu’il refera surface dans les jours qui viennent. En attendant, PetitChou a embarqué DoudouLapin à l’école. Espérons qu’il tienne plus d’un mois.

Et puis il doit y avoir un monstre mangeur de barrettes et d’élastiques…

Rentrée en petite section

Pour faire le bilan de cette première rentrée, tout semble bien se passer. PetitChou est fière de porter son petit cartable (même quand il n’y a rien dedans) et demande inlassablement chaque matin qui va l’emmener (Papa ou Maman) et si je peux rapporter une compote en gourde à la sortie (Oui, et merci Squiz !). Je crois donc qu’elle a pris goût à son nouvel univers.

C’est d’ailleurs assez marrant de la voir jouer toute seule à des nouveaux jeux (« ze fais la statue maman » / « c’est moi la maîtresse et toi tu t’assois sur le petit banc maman »). Puis, ce weekend, nous avons pu jeter un coup d’œil au fameux cahier de vie. Celui où les deux maîtresses compilent les activités, les moments-clé de la semaine et les nouvelles chansons / comptines apprises. Et là, alléluia… la lumière fut sur ces mystérieuses histoires à dormir debout que PetitChou nous racontait quand on lui demandait ce qu’elle avait fait à l’école.

Et chez vous, comment s’est passée la rentrée ?

 

Rendez-vous sur Hellocoton !

2 Comments

  1. Johanna

    troisième rentrée de ce coté et enfin il raconte ses journées! Donc bon courage pour ces deux années de mutisme et… de lâcher-prise!

    • AnneSoA

      Moi je bénis le cahier de vie en fait 🙂 même si ça ne permet que de discuter de l’école en différé

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *