Le coin des mamans

L’invitée de la semaine : Miss Varicelle !

Si je suis ravie que PetitChou soit gardée en collectivité depuis maintenant près de 18 mois, j’ai évidemment dû accepter qu’elle n’allait pas échapper aux différents virus qui peuvent y traîner… Et ces dernières semaines, il y en a un qui a particulièrement fait durer le suspens !

Avec deux semaines d’incubation une fois en contact avec un enfant infecté, Miss Varicelle nous a collé une bonne petite pression des familles… Car si Loulou et moi y sommes déjà passés dans notre jeunesse, l’idée que PetitChou soit couverte de boutons à la naissance de la cacahuète me faisait un peu flipper !

Du coup, quand il y a une dizaine de jour, Mademoiselle a commencé à sortir quelques boutons sur le ventre et dans le dos, j’ai été un peu soulagée. Un petit tour à la pharmacie m’avait déjà donné pas mal d’infos sur la marche à suivre et j’étais plutôt bien armée pour soigner les premiers boutons. L’occasion aussi de ressortir de Dico des petits et gros bobos de MarjolieMaman, parfait pour rassurer une maman stressée et un peu perplexe devant son armoire à pharmacie… Manquait juste le sirop « anti-gratt’-gratt' » qui n’est vendu que sur prescription médicale.

Ma semaine en mots et en images Instamatic

Cela dit, pour une fois, pas de problème pour avoir un RDV chez le pédiatre le jour-même et, miracle, même pas d’attente avant le-dit RDV… Nous n’en étions alors qu’à la deuxième poussée et j’avoue que j’étais contente d’avoir le fameux sirop tellement la nuit qui a suivi a été compliquée pour ma fille. Des réveils en cascade, beaucoup de pleurs, un peu de fièvre et maintenant qu’elle sait parfaitement se faire comprendre, une symphonie de « j’ai mal, maman » qui m’ont fendu le cœur.

Heureusement, dès le lendemain, les vésicules ont commencé à sécher et entre la Biseptine et le savon Cytéal pour désinfecter, et la lotion Cytellium (A-derma) en spray pour assécher (plus pratique que la Cicalfate d’Avène, qui présente les mêmes qualités, hormis le spray), le plus gros semble aujourd’hui derrière nous. Le médecin m’avait également conseillée de donner du paracétamol en systématique durant les premières 48 heures pour éviter que la douleur et les échauffements n’entraînent un cercle vicieux. Enfin, côté mode, j’ai privilégié les tenues à manches longues mais plutôt amples et en coton (heureusement que nous avions une cargaison de leggings pour la saison, ils ont bien rendu service !).

Trucs et astuces varicelle

Une bonne semaine s’est quand même écoulée avant que les boutons ne commencent à s’estomper… Cependant, PetitChou ne s’étant pas vraiment grattée, elle ne devrait pas garder de cicatrice, notamment sur le visage. Bon à l’heure où je vous parle, elle s’est pris un gros gadin sur le bitume et s’est râpé toute la joue, donc pour les marques on repassera…

Gadin joue

Nous avons donc survécu à cette première maladie infantile, et je suis plutôt contente que pour la plupart des autres, il existe des vaccins ! Je suis également impressionnée par le courage dont a fait preuve ma louloute, parce que ce n’était vraiment pas joli à voir.

PetitChou 1 – Miss Varicelle 0 !

1 Comment

  1. cha

    la premiere « grosse » maladie visible avec boutons chez nous c’etait le pied main bouche et j’avais comme toi le coeur serré à chaque fois que je la regardais… pour la varicelle on croise les doigts parce que si le gigot la chope elle risque de se gratter au sang…
    ouf tout est rentre dans l’ordre chez vous…
    bisettes

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *