Le coin des mamans

La question du prénom

« Alors madame-monsieur, qu’est-ce que je vous mets ? Du classique (Paul, Juliette, Benjamin, Marie…), du rétro (Ernestine, Octave ou Firmin…), du Top-10 (Lou, Emma, Nathan, Jules…), de l’original (Méloé, Valdelio, Maïna…) ou du un-peu-WTF (Nutella, Fraise ou Titeuf…)? »

La question du prénom

Voilà un billet avec lequel je ne souhaite pas m’attirer les foudres de l’enfer, les goûts, les couleurs et les histoires de chacun ayant forcément une influence notoire sur ZE question du moment, celle du prénom.

Je sais, je sais, à moins de 7 semaines de la naissance de la cacahuète, il est plus que temps de se décider. Et, comme un peu pour le reste des préparatifs, nous ne sommes pas très en avance (fin avril, la deadline, fin avril…) !

C’est fou pourtant car, pour PetitChou, le choix s’était fait en 2 temps 3 mouvements. Nous avions réfléchi chacun de notre côté à une dizaine de prénoms féminins et masculins, nous avions ensuite confronté nos listes et par chance, il y en avait plusieurs en commun. Si PetitChou avait été un garçon, le prénom nous était venu un peu par surprise et nous avait doucement séduit. Finalement, c’est une demoiselle qui est venue sceller notre famille et son prénom s’avérait être un coup de cœur de longue date pour tous les deux… Fingers in the nose je vous dis !

Mais là… c’est un peu la cata ! Heureusement, comme nous n’avions pas dévoilé notre choix de prénom de garçon à la naissance de PetitChou, cela nous ôte une belle épine du pied (et aura 50% de chance de nous faciliter la tâche au moment de l’inscription à l’état-civil…). Parce qu’en tout état de cause, pour l’instant, si la cacahuète est une autre demoiselle, elle risque de continuer à porter ce surnom oléagineux encore quelques jours après la naissance.

J’avoue que mes coups de cœur féminins ont un peu évolué par rapport à la liste écrite il y a presque 3 ans, celle de Loulou également, mais surtout, elles n’ont plus rien de commun. Nos échanges sur ce choix de prénom finissent généralement en véto et en frustration réciproque. Grrrrr !  Pourtant, voilà une décision capitale, où je ne conçois pas qu’il n’y ait pas de consensus. Il s’agit du prénom de notre enfant, pas du choix du programme télé alors hors de question de choisir par dépit !

La question du prénom

Mais comment faire avancer le débat quand ni l’un ni l’autre ne semble prêt à faire de concession ? Je suis un peu à bout et au fur et à mesure que les jours passent, je commence à stresser un peu aussi. Vous êtes passés par là aussi ? Comment avez-vous finalement pris votre décision finale ?

Et si au passage vous voulez me laisser quelques idées de prénoms de fille en commentaires, lâchez-vous, ça relancera peut-être la machine !


Source images : Neuf mois //  Les P’tits Mwana

Rendez-vous sur Hellocoton !

7 Comments

  1. Salomé

    Salut Anne So
    Nous n’avons pas eu ce soucis, car nous avons demandé le sexe à la deuxième écho, nous savions donc que c’était une fille, jusque là impossible de se mettre d’accord sur un prénom masculin ou féminin, nous avions pourtant préparé une petite liste, et puis le soir où nous avons su le sexe chéri m’a dit on va l’appelé Tania, bon je vais prendre ma douche je lui dis qu’on en parle après, je lui redemande donc le prénom et il ne s’en souvient déjà plus. Il finit par s’en souvenir, je lui dit que dans ce cas là je préfère Talia (prénoms que je ne connaissais pas avant notre discussion), on élimine tous les autres prénoms de notre liste sauf Mia, reste donc Tania, Talia et Mia. On se décidera tout de suite pour Talia et le prénom est resté jusqu’à l’accouchement et on en est très content.

    si je devais avoir une autre fille (ce qui n’arrivera pas puisqu’on a prévu d’avoir qu’un seul enfant) je pourrais craquer pour Mia ou Mila

    Bonne chance !!!

    Bises

    Salomé

  2. cha

    ah la la, vaste sujet… j’adooooore chercher les prenoms (meme si mes listes sont quasi faites pour le numero trois…)
    nous n’avions pas demandé pour les deux nous avions donc deux prenoms à chaque fois puisque je ne voulais pas reutiliser le prenom garcon du gigot…
    petite anecdote pour l’asticot: j’ai tanné (il n’y a pas d’autre mot) le papa pour un prenom fille, il n’a pas cede et j’ai fini par en choisir un dans sa liste qui me plaisait bien… trois jours avant l’accouchement, retour en arrière, le papa me dit qu’il n’assume pas le prenom fille trop original il me demande si on peut mettre celui que je voulais puisque finalement il l’aimait…
    fin de l’histoire puisque nous avons fait un ptit gars!
    bon courage
    bises

  3. Elodie MamanPoulpe

    Plein de courage !
    Pour Poulpinou on a beaucoup beaucoup hésité entre 2 prénoms et finalement le choix a été évident lorsqu’on a vu sa petite bouille 🙂
    Pour la crevette, on attend de savoir fin mai si c’est un ou une avant de se lancer dans ce choix compliqué du prénom !
    On a aussi gardé secret le prénom fille de Poulpinou et on l’aime toujours autant.
    Bises

  4. Marine

    Haha. LA grande question ! J’ai écrit là-dessus peu de temps avant l’arrivée de notre mini-nous (il y a tout juste 2 semaines !) et je te confirme que la question était de taille pour nous aussi. Par contre c’était l’inverse. Côté fille, une évidence ! Un accord parfait pour tous les 2. Du premier coup. Mais côté garçon, une autre histoire. Du coup Mr MonChéri est arrivé un soir avec le livre des prénoms. Le genre de truc qui m’aurait semblé totalement inutile il y a quelques temps et qui m’a finalement bien rendu service. On a lu quelques lettre chaque soir. En listant les « potentiels intéressants » même si pas de vrais coups de coeur. On s’est retrouvé avec une liste d’une bonne 10aine de choix. On a tenté de faire des choix. On a laissé un peu de côté aussi pour « dormir dessus », en la ressortant une fois de temps en temps. On a repris la liste chacun de notre côté pour classer les prénoms restant. On a conservé le top 3 commun. Puis le temps a fini par nous aider à choisir ! (Mais la veille on en avait encore 2 sur la liste, sans choix final, même si de mon côté à force de les retourner dans ma tête, dans ma bouche, j’avais fini par avoir une préférence). Bref, ça nous semblait impossible et au final, on n’a eu que des compliments sur le prénom ! Alors… je suis sûre que vous allez y parvenir ! Bon courage pour la dernière ligne droite 😉

  5. Madeleine

    On s’est vraiment décidé pour le prénom en salle d’accouchement, une fois qu’on m’avait posé la péri (et que je pouvais à nouveau à peu près réfléchir correctement), mais sans savoir si on attendait un garçon ou une fille.
    [j’arrive un peu après la bataille dans mes coms mais je découvre le blog, très intéressant au demeurant]

    • AnneSoA

      Je t’avoue que même si on était finalement tombé d’accord quelques jours avant la naissance, on a encore eu une minute d’hésitation quand elle est sortie et que la puéricultrice nous a demandé son prénom pour l’inscrire sur le bracelet 🙂
      Pas de souci pour arriver « après la bataille » comme tu dis… au contraire, bienvenue ! et à bientôt.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *