Le coin des mamans

Re-devenir maman

Naissance d'un deuxième enfant

Naissance d'un deuxième enfant

Dans moins de deux mois, la cacahuète devrait avoir rejoint notre famille. Evidemment, nous avons un peu la tête dans les préparatifs pour l’accueillir du mieux possible…

Mais au fond, la meilleure préparation n’est-elle pas dans la tête. Des bras pour l’entourer, la rassurer, la bercer, la dorloter, la cajoler, voilà finalement tout ce dont aura besoin cette cacahuète.

Je me souviens avec tellement de précision de la vague de chaleur et d’amour qui m’avait traversée lorsque PetitChou était (enfin) sortie de mon ventre. Alors que j’avais été persuadée d’attendre un petit garçon, voilà que j’accueillais ma fille avec une évidence folle. C’était elle, pas une autre. C’est assez dingue de tomber amoureux d’une petite personne de manière aussi vertigineuse ! Et ça vous file un drôle de tournis aussi.

Aussi loin que je me rappelle, je me suis toujours imaginée mère. Jamais je n’ai conçu ma vie sans enfants. Devenir la maman de cette petite fille m’a donc évidemment comblée. Elle m’a aussi très souvent poussée dans mes retranchements. Et si j’essaye de n’en tirer que du positif, je suis aussi assez consciente de mes limites et de mes failles. Alors j’essaye de m’améliorer, pour être la meilleure maman possible, avec toutes mes imperfections.

Je réalise donc que, si j’aime déjà de tout mon cœur cette petite cacahuète (qui prend mon utérus pour un punching-ball depuis des mois, mais qui sait aussi venir se blottir au creux de ma main), je me retrouve aussi au bord d’un précipice. Car je ne sais pas encore être sa maman à lui (ou à elle). Et je sais qu’avec cette nouvelle aventure qui commence, je vais devoir réapprendre à marcher sur un fil, sans autre certitude que cet amour vertigineux.


La photo ? La main de PetitChou après 24 heures de vie… <3

 

Rendez-vous sur Hellocoton !

3 Comments

  1. Megz

    C’est vrai que nous marchons sur la corde raide avec ces petits êtres mais c’est tellement merveilleux d’être maman. Hâte de suivre tes nouvelles aventures à 4!

  2. Marie

    Merci pour ce joli texte qui m’a émue 🙂 et qui est fort bien écrit. Vivement que la cacahuète pointe son petit bout de nez!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *