Warning: Illegal string offset 'wp_maintenance_version' in /home/lmdweb/bullabebe.com/wp-content/plugins/wp-maintenance/wp-maintenance.php on line 75
Sur le chemin de la propreté… – BULL(A)BB
Le coin des mamans

Sur le chemin de la propreté…

Apprentissage de la propreté

Apprentissage de la propretéVoilà un sujet qui nous préoccupe pas mal en ce moment… Du haut de ses 28 mois, PetitChou semble avoir bien assimilé le concept mais dans la pratique, c’est autre chose.

Alors, « dressage » ou « déclic », voilà un apprentissage qui fait des vagues dès qu’on l’aborde en société. Sans vouloir rentrer dans des débats sans fin, je suis certes consciente que c’est un apprentissage qui nécessite une habitude (plus tôt le pot fait partie du décor habituel de l’enfant, plus facilement il sera apprivoisé). Toutefois, je reste persuadée qu’il faudra à ma fille un déclic.

Après tout, elle l’avait fait pour la marche. Alors qu’elle marchait « au doigt » et qu’elle passait de meubles en meubles depuis ses 10 mois, elle a attendu d’en avoir 15 pour véritablement se lâcher et avancer seule. Certes, elle était prête avant, mais elle a visiblement attendu ce fameux « déclic », ce petit plus qu’on appelle la confiance, pour se lancer, et je dois dire qu’elle n’est presque pas tombée par la suite. C’est son mode de fonctionnement, et moi j’ai envie de le respecter.

Dans mon entourage, j’ai d’ailleurs souvent eu le témoignage de mamans qui me disaient que leurs enfants, une fois qu’ils avaient eu ce fameux déclic, avaient été propres de jour (comme parfois de nuit) en quelques jours.

Oui mais voilà, même si connaissant ma fille, j’ai tendance à penser qu’elle pourrait suivre cette voie-là (et qu’avec la naissance de la cacahuète dans quelques semaines, elle va déjà voir son quotidien chamboulé), je ne peux pas en être certaine à 100%. Je vois l’échéance de l’école qui se rapproche tranquillement et Loulou est assez stressé par le sujet. Ce n’est donc pas toujours facile d’avancer au même rythme.

De son côté PetitChou a bien intellectualisé l’apprentissage de la propreté. Elle sait que pour aller à l’école, il ne faudra plus mettre de couches, elle s’intéresse aux « petites toilettes » de la crèche et a bien vu que certains de ses copains ne portaient plus de couches. Elle ne rechigne pas à aller sur le pot, mais n’y fait pas grand chose non plus. Du coup, c’est un peu l’impasse… Elle nous prévient dès qu’elle remplit sa couche mais n’arrive pas à nous prévenir « assez avant », et les rares fois où elle a porté une « culotte de grande », ça a été l’accident. Du coup, sans félicitations et au contraire, avec des remarques lors d’accidents, j’ai vraiment peur que cela la bloque et que cela produise l’effet contraire.

Pourtant, nous essayons de lui faciliter l’autonomie dans l’habillage et le déshabillage (couches format pull-ups, plus de bodies, pantalons et leggings à taille élastiquée, pot à dispo dans la salle de bains…). J’ai juste envie d’arrêter de lui coller la pression et que cela vienne d’elle.

Et vous, qu’en pensez-vous ? L’apprentissage de la propreté chez vos enfants, une galère ou une sinécure ? Rassurez-moi (ou pas…) mais dans tous les cas, n’hésitez pas à venir partager vos expériences…

Je vous embrasse.


Source image

 

Rendez-vous sur Hellocoton !

3 Comments

  1. Jessica

    Pour ma part , ma première puce a été propre le jour à 2 ans et la nuit 6 mois plus tard, mon deuxième après plusieurs tentatives a décidé d’être propre à 3 ans le jour et la nuit la même semaine !Quant à ma petite dernière 25 mois et rien du tout , si elle se cache dés qu’elle fait, alors je ne sais pas trop surtout que je l’ai inscrite à l’école 🙂 .Je me dis qu’avec les beaux jours ce sera peut être plus facile.

  2. Melina

    il faut que le contrôle sphinctérien soit là, avant le déclic ! relax, meme grande soeur, elle est encore petite 🙂

  3. Steph

    Franchement, les mettre en slip, y’a que ça de vrai!!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *