Le coin des mamans

Enquête impossible #1 Pourquoi un ange chez les papy-mamies se transforme en diablotin à la maison?

ob_96ded2_cam00065   ob_c0685e_cam00066

Aujourd’hui, pour ma première participation aux Enquêtes impossibles d’Amélie Epicétout, je me transforme en Bernard de la Villardière, mais avec des cheveux longs et en talons hauts, et au lieu de vous traîner dans les bas-fonds des clubs échangistes de la capitale, je vous emmène, à pied et en marchant vers la caméra (oui c’est tout un art, surtout avec des talons et en évitant les légos qui jonchent le sol) dans la chambre de PetitChou.

Nous l’avions déjà repérée à maintes reprises pourtant… cette fâcheuse tendance à être patiente, gentille, obéissante dès qu’elle est à la crèche ou chez ses grands-parents, voire quand des amis sont à la maison; et à se transformer en diablotin le soir venu, quand, seule avec Papa et Maman, elle nous joue la grande symphonie des pleurs, colères et caprices…

PetitChou serait-elle une sorte de Gremlin’s qu’il ne faudrait surtout pas nourrir ou mouiller après 20h? (oui parce que minuit ça fait tard quand même. Et nous ne sommes pas des parents complètement indignes)

Les enquêteurs s’accordent à dire que nous arrivons, à 16 mois, dans une phase d’apprentissage de la frustration, des limites et du fameux NON ! Soit. A grand renfort de Sainte Laurence Pernoud et autres conseils de Tatie Janine, nous vaincrons j’en suis sûre.

Mais pourquoi, hein pourquoi, les longues nuits complètes de la semaine dernière (11h d’affilée sans réveils ni pleurs aux dires des papy-mamies) ont été si vite oubliées depuis que nous sommes tous de retour à la maison?

Depuis dimanche, nous avons eu droit à un réveil très matinal (oui 5h du mat’ un lundi de reprise, je ne vous dis même pas comment ça pique) et deux soirées où le coucher a pris près de 2 heures, entrecoupées de cris et de pleurs… (grosse pensée de compassion pour mes amis les ChaMo, mais qu’est-ce qu’ils ont ces enfants en ce moment???)

Autant vous dire que nos voisins sont ravis que nous soyons rentrés de vacances.

Si vous avez des conseils pour que le coucher se passe mieux (alors qu’il n’y a pas de souci de santé), lâchez-vous, je suis toute ouïe !!!

6 Comments

  1. jessica

    moi qui suis assmat je peux de dire que la majorité des enfants sont comme PetitChou c’est dire ADORABLES chez moi(une chance d’ailleurs car avec 6 enfants en journée avec les miens c’est mieux !) et des furies avec leurs parents 😉 .Pour le dodo mon fils a fait ses nuits à 15 mois donc pas vraiment de conseils juste patience et courage !!!!

    • AnneSoA

      Cela confirme ma théorie que les bébés naissent avec un Doctorat de « tournage en bourrique ». Le truc c’est que PetitChou a fait ses nuits à 3 mois et s’y est tenue jusqu’à ses 1 an, et entre les maladies hivernales, les dents et son autonomie naissante (depuis qu’elle marche) c’est du grand n’importe quoi et nous sommes un peu désarmés (et fatigués cela va sans dire…).

      Ce qui nous rassure c’est que tout roule chez les autres, mais nous n’avons du mal à endiguer son besoin de tout « décharger » chez nous…

      Pas toujours facile la vie de parents…

  2. Catongg

    Ahhh le coucher…

    Bon déjà l’avantage que j’ai c’est que mes filles sont aussi chiantes chez mes parents qu’avec nous. Peut-être même plus !

    Mais pour le coucher, c’est mystère, nos enfants ont toujours un temps d’avance sur nous en ce qui concerne le bois de rallonge…

    http://blablapipelettes.canalblog.com/archives/2013/12/10/28626643.html

  3. cha

    oh la la ne m’en parle pas…
    en ce moment, j’ai beaucoup de temps libre entre minuit et 2 heures… le souci c’est que je n’ai pas forcement envie de jouer aux bus little people et que le programme télé de ces heures la…
    je suis avec vous…
    courage
    et pour les anges qui se transforment en démon: je confirme, c’est aussi valable pour l’école!

  4. marie.cotcot

    mmm, j’avais le même modèle à la maison : un ange chez les autres ou quand nous avions des invités, mais dès qu’elle était seule avec nous c’était une autre musique !!!
    Je dirais que de 18 mois à 2,5 ans on en a un peu bavé !
    Bon courage ! ^-^

  5. masque maison visage

    Ahhh le coucher…

    Bon déjà l’avantage que j’ai c’est que mes filles sont aussi chiantes chez mes parents qu’avec nous. Peut-être même plus !

    Mais pour le coucher, c’est mystère, nos enfants ont toujours un temps d’avance sur nous en ce qui concerne le bois de rallonge…

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *